20 / 09 / 2012

30% des Français dématérialisent leurs documents... et beaucoup d'autres y pensent

  • Linkedin
30% des Français dématérialisent leurs documents... et beaucoup d'autres y pensent

L’institut Ifop vient de publier sa première enquête sur « les Français et la dématérialisation ». Elle démontre qu’après les entreprises, c’est une large majorité des citoyens (65%) qui souhaite moins de documents papier à conserver. Mais alors, pourquoi ne sont-ils que 30% à faire le choix de la dématérialisation ?

> Un paradoxe à résoudre

Lorsqu’on les interroge sur les avantages de la dématérialisation, leurs réponses sont unanimes : elle fait gagner de la place (93%), elle contribue au développement durable (89%), elle simplifie l’archivage (76%), elle est simple (75%) et elle fait gagner du temps (70%).

Pour autant, au moment d’y avoir recours, une crainte continue souvent de prendre le dessus : 65% des sondés qui n’ont pas recours à ce mode de stockage, ne le trouvent « pas assez sûr » et craignent de « perdre leurs documents ». Ils sont également 42% à penser qu’il « comporte des risques en termes de confidentialité ». Des garanties en la matière suffiraient à convaincre 51% des réticents à franchir le pas !

> Les leviers sont identifiés !

Les néophytes de la dématérialisation ne manquent d’ailleurs pas d’idées pour se laisser convaincre : 50% jugent qu’un avantage financier – comme une ristourne sur leur facture – serait décisif, 41% prônent la gratuité des services en ligne, tandis que 33% suggèrent l’existence d’une plateforme unique qui puisse archiver facilement tous leurs documents.

S’ils résistent encore, les Français sont donc à peu de choses de se lancer tenter. Aucun doute que les dernières évolutions technologiques, dont la montée en charge du Cloud, vont accélérer la transformation de leurs usages.