06 / 03 / 2017
#Wired

La 5G : comment, pour qui et surtout pour quand ?

  • Linkedin
La 5G, nouvelle génération de réseau mobile, semble très attendue. La technologie, qui concerne non pas seulement les smartphones mais aussi les automobiles connectées, réalité virtuelle ou drones, ne devrait pas s’étendre avant 2020. Anatomie d’une technologie pleine de promesses avec Wired.

«Don’t believe the hype», nous enjoint prudemment Wired. Explication : elle a beau avoir été sur toutes les lèvres lors du Mobile World Congress 2017, dont l’édition s’est clôturée le 2 mars dernier, elle n’est pas pour autant sur le point de venir s’afficher sur le coin supérieur droit de nos smartphones.

Elle ? La 5G, dernière génération de réseau mobile très haut débit, appelée à connecter les voitures autonomes, drones de livraison et, par millions, les devices de nos maisons connectées. Le magazine californien égraine les réponses aux principales questions qui affleurent à propos de cette technologie.

Quoi ?

Il n’y a pas une définition arrêtée de la 5G, ni encore de standards hardware définis. Wired note que ce qui caractérise le plus la 5G, à date, ce sont… les promesses folles de vitesse, de stabilité et de polyvalence qui l’entourent. «De plus gros tuyaux, des voies plus rapides», résume un cadre des télécommunications. L’objectif, c’est d’aller «au-delà du smartphone», dit un autre.

Comment ?

Les réseaux 5G tels qu’ils sont prévus aujourd’hui opèreront sur ce que l’on nomme les ondes millimétriques, soit une bande à extrêmement haute fréquence du spectre radioélectrique, entre 30 et 300 GHz. Ces ondes sont connues pour leur rapidité à transférer de grandes masses de données, mais aussi pour avoir des difficultés à traverser des obstacles tels que les murs et les bâtiments. En outre, le réseau requerra l’installation de nombreuses mini-antennes pour obtenir une couverture similaire à celle existante aujourd’hui.

Pour qui ?

La 5G sera accessible sur son smartphone… à condition d’en posséder un, ou d’en acquérir un qui soit compatible avec cette technologie.

Quand ?

Onze villes américaines seront testées par un opérateur dès 2017 mais, étant donné la nécessité de développer de nouvelles antennes, de nouveaux devices et de nouvelles applications, 2020 semble être une date déjà très ambitieuse pour un lancement étendu.

L’article de Wired, c’est par là.