29 / 03 / 2017
#FastCoExist

L’automatisation des chauffeurs routiers : une opportunité ?

  • Linkedin
L’arrivée plus ou moins prochaine de véhicules autonomes, y compris dans le transport de marchandises, va affecter en profondeur le marché du travail. Aux États-Unis, certains plaident pour acter cet état de fait et en profiter pour faire évoluer les conditions d’un travail difficile et peu rémunérateur… À condition de réorienter les politiques publiques, écrit Fast CoExist.

Aux États-Unis, plus de 3 millions d’emplois liés à la conduite de véhicules, dont jusqu’à près de 2 millions d’emplois de chauffeurs routiers, pourraient être détruits par l’automatisation, d’après le rapport de 2016 de la Maison Blanche sur le sujet. Selon les estimations, ce sont en fait 80 à 100% des chauffeurs routiers américains qui pourraient perdre leur emploi, et ce à un horizon temporel encore inconnu mais toujours plus tangible. Une trentaine d’entreprises, y compris dans le transport routier, estiment pouvoir introduire massivement des véhicules autonomes sur le marché d’ici quelques années.

Détruire les emplois de quelque 3% de l’ensemble de la main d’œuvre américaine n’est pourtant pas nécessairement une mauvaise chose, écrit Fast CoExist. Ce commentaire se veut moins provocant qu’il n’y paraît : il invite surtout à prendre la mesure de la rapidité d’une transition qui, si elle est rendue nécessaire par les évolutions technologiques (et leur mise sur le marché), est aussi l’occasion de faire évoluer un métier exigeant, qui combine faible salaire (moyenne annuelle de 30 000 $) et conditions difficiles – éloignement, isolement, horaires à rallonge…

La condition ? Mettre la question à l’agenda des politiques publiques. Le Center for Global Policy Solutions, un think tank à but non lucratif, a des idées sur le sujet : assurance chômage, revenu de base payé via le système de sécurité sociale, aides dédiées et programmes de formation ciblés vers des emplois situés hors du champ de l’automatisation, garantie de couverture santé… Ou comment faire de l’inévitable bouleversement du marché du travail une opportunité pour de meilleures conditions de travail.

Retrouvez l’article de FastCo.Exist par ici.