01 / 06 / 2016
#The Washington Post

Données personnelles : nouveau bras de fer entre les FAI et le gouvernement américain

share
Alors que les grands groupes et les régulateurs gouvernementaux continuent de s’écharper régulièrement sur la question de l’avenir d’Internet, un nouvel épisode de la bataille autour de la protection des données personnelles donne matière à réfléchir sur la position des FAI. The Washington Post s’en est fait l’écho.

Historiques de navigations, habitudes en ligne, comportements des internautes… Autant de données qui se monnayent aujourd’hui cher. Très cher même, comme le rappelle The Washington Post.

C’est pourquoi les FAI (AT&T et Comcast en tête) travaillent d’arrache-pied à rejeter une proposition de la Commission fédérale des communications (FCC), qui entend limiter l’utilisation qu’elles peuvent faire des données personnelles de leurs clients, afin de les aligner sur les opérateurs de téléphonie traditionnels. Une proposition qui interdirait donc, entre autres, le partage du nom, de l’adresse et des informations bancaires de l’utilisateur.

Leur point de vue est clair : si certains moteurs de recherche et autres services en ligne savent déjà tout sur vous, pourquoi pas votre fournisseur d’accès à Internet ? C’est en tout cas ce qu’avance AT&T dans un post de blog.

Et c’est justement ce qui a poussé la FCC à réagir, arguant que les FAI sont, de fait, dans une « position unique » : ils peuvent rassembler des informations sur leurs utilisateurs quels que soient les sites qu’ils visitent, à la différence d’un moteur de recherche ou d’un réseau social – position qu’elle avait déjà présentée en mars dernier.

Si une telle proposition était validée, cela impacterait directement les services des FAI, qui se financent en partie par la publicité ciblée et l’analyse des données clients pour la propositions de nouveaux services. Affaire à suivre.

Plus de précisions ici.