18 / 05 / 2017
#Forbes

Une main bionique aussi intuitive qu’une vraie main ?

  • Linkedin
Une équipe de chercheurs britanniques a développé une prothèse de main équipée d’une petite webcam lui permet de saisir un objet en autonomie. Cette main « intuitive » est présentée comme le point de départ d’une nouvelle génération de prothèses. Présentations avec Forbes.

La main, cette drôle de « chose »… Et dorénavant, une « chose » intelligente et autonome ? Présenté dans le magazine Forbes, un prototype de prothèse de main « nouvelle génération » a en tout cas été mis au point par une équipe de chercheurs anglais de l’université de Newcastle, qui estime à regret que « les prothèses de main n’ont pas beaucoup changé dans les cent dernières années ».

Bâtir une prothèse qui puisse « réagir sans penser » et dont la sensibilité permet un mouvement aussi rapide que celui d’un membre organique, tel est l’objectif de l’équipe de chercheurs britanniques.

Le principe de cette nouvelle main ? Traditionnellement, pour qu’elles saisissent un objet, les prothèses de main nécessitent de ceux qui la portent qu’ils voient l’objet et stimulent leurs muscles du bras pour déclencher le mouvement de la prothèse, via des signaux dits myoélectriques. La nouvelle prothèse, elle, fonctionne avec une caméra ajustée sur son dos qui prend en photo automatiquement un objet se présentant devant elle.

Un logiciel intégré lui permet d’évaluer la forme et la taille de cet objet à saisir et finalement de déclencher, seule, la série de mouvements nécessaires. Résultat : il suffit à l’humain équipé d’une telle « main » de jeter un simple coup d’œil à l’objet qu’il souhaite saisir pour atteindre et soulever un objet. Les travaux de recherche ont été publiés dans le Journal of Neural Engineering, et pourraient aboutir à un test dans un hôpital de Newcastle.

L’article de Forbes peut se lire par là.