07 / 12 / 2016
#The Guardian

Médecine : comment la réalité mixte va révolutionner la formation des chirurgiens

  • Linkedin
A Londres, le Collège royal de chirurgie d'Angleterre a recours aux nouvelles technologies basées sur les réalités virtuelle, mixte et augmentée pour former les apprentis chirurgiens. Explications avec The Guardian.

Des hologrammes à la place des cadavres. Le Collège royal de chirurgie d’Angleterre teste actuellement différents dispositifs technologiques, comme le casque de réalité mixte HoloLens, rapporte The Guardian. Pour Shafi Ahmed, membre du conseil d’administration du Collège, l’avenir de l’enseignement doit se construire dès à présent :

« [Dans les cinq prochaines années], je pense que la plupart des gens apprendront avec les réalités augmentée, virtuelle et mixte. […] Nous reconstruisons le Collège pour 2020. Dans ce nouvel environnement, il n’y aura pas d’espace prévu pour travailler sur les cadavres. Cela va vraiment révolutionner 200 ans de formation chirurgicale.»

Selon lui, ces outils technologiques peuvent également permettre de démocratiser l’accès à la formation et, demain, aux soins chirurgicaux à travers le monde :

«Deux tiers de la population, cinq milliards de personnes sur sept milliards, n’ont pas accès à une chirurgie sûre et abordable», souligne Shafi Ahmed.

Le potentiel de ces innovations pourrait également être renforcé par le développement de dispositifs haptiques, permettant aux utilisateurs de HoloLens ou d’autres casques de réalité virtuelle d’obtenir des sensations, comme le toucher.

Enfin, ces technologies immersives pourraient aussi s’avérer bénéfiques dans le domaine de l’imagerie médicale en reconstituant en 3D, par exemple, le cerveau d’un patient, à partir des examens d’IRM.

Pour en savoir plus, c’est par ici.