17 / 02 / 2017
#Microsoft

Des moustiques pour collecter des datas et prévenir les épidémies

share
Et si les moustiques pouvaient se transformer en devices allant récolter des datas sur les animaux qu’ils piquent ? Grâce à des pièges intelligents et à l’analyse de données à grande échelle dans le cloud, c’est ce que propose de faire le projet Premonition. L’objectif : mieux comprendre et mieux prévenir les épidémies. Présentation.

Stopper la prochaine épidémie avant qu’elle ne se déclare : c’est l’un des objectifs du projet Premonition, déployé l’été dernier à Houston, Texas, et qui se propose de détecter les agents pathogènes responsables de ces épidémies en récoltant des datas grâce… aux piqûres de moustiques. Les équipes de Microsoft Research, autour de chercheurs de plusieurs universités américaines et de responsables locaux de la santé publique, ont notamment mis au point des pièces intelligentes robotisés pour capturer les moustiques, préalablement repérés grâce à des drones.

Depuis le lancement du projet, 87 expériences ont permis de récolter 20 GB de données sur le comportement des moustiques, en particulier ceux porteurs du virus Zika. Réalisée avec les technologies d’analyse de données et de machine learning fonctionnant grâce à Azure, l’analyse de plus de 100 millions de morceaux d’ADN dans chaque échantillon, qui prenait désormais traditionnellement plus 30 jours, peut désormais être faite en seulement 12 heures.

Et puisque les moustiques recueillent à chaque piqûre d’animal plusieurs microlitres de leur sang, le projet permet également de recueillir les informations génétiques des animaux mordus, ainsi que des informations sur les agents pathogènes éventuellement présents chez ces derniers. Tant et si bien que l’ADN recueilli grâce aux moustiques peut être utilisé pour de nombreuses applications : déterminer le type d’animaux piqués, identifier les maladies véhiculées par les moustiques – Zika, donc mais aussi la dengue, la malaria et le virus du Nil occidental –, mais aussi identifier des virus d’origine inconnue.

Le projet Premonition est à découvrir ici.