08 / 03 / 2017
#Rencontre

Comment les Français perçoivent-ils le numérique ? Décryptage avec Frédéric Micheau (OpinionWay)

share
A l'occasion de l’événement « La présidentielle du numérique », le collectif France Numérique 2017 a dévoilé les résultats du sondage « Les Français et le numérique dans la perspective de l’élection présidentielle », réalisé par OpinionWay. Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion de l’institut, en a décrypté pour nous les principaux résultats.

En cette période d’élection présidentielle, quels sont les candidats considérés comme les plus sensibles aux questions numériques ?

Photo-Frederic-Micheau 500

Frédéric Micheau: Les candidats à l’élection présidentielle ont aujourd’hui intégré le numérique dans leur communication politique, certains misant davantage sur les réseaux sociaux que d’autres et certains subissant parfois une visibilité non souhaitée. 37% des Français trouvent qu’Emmanuel Macron est le plus visible sur Internet, devant François Fillon (32%). Marine Le Pen arrive en troisième position (28%), le Front National étant depuis longtemps bien implanté sur la toile, devant Jean Luc Mélenchon (23%) et Benoit Hamon (12%).

Quelle est la place perçue de la transition numérique dans la croissance future ?

L’importance prise par l’économie numérique semble ainsi surévaluée et permet sans doute de comprendre pourquoi elle est classée par les Français en dernière position (12%) derrière la transition énergétique (39%), l’industrie du futur (27%) et l’économie circulaire (19%) dans les principales sources de croissance de l’économie de demain. Ils semblent estimer que l’économie numérique, étant déjà bien implantée et développée en France, aurait aujourd’hui moins de potentiel de croissance que l’économie verte encore peu explorée.

Quel est l’impact du numérique dans la vie professionnelle des jeunes actifs ?

Dans leur vie professionnelle aussi, les Français savent que la maîtrise du numérique permet d’apporter un réel enrichissement à leur carrière. 73% (dont 29% de « tout à fait » convaincus) estiment qu’elle leur a permis de maitriser de nouveaux produits et 67% de développer de nouvelles compétences (dont 24% de « tout à fait » certains). Les catégories socioprofessionnelles supérieures sont notamment plus sensibles à cet enrichissement professionnel (respectivement 83% et 77%).

Comment la formation au numérique est-elle perçue par les personnes interrogées ?

Il s’agit ainsi de ne pas subir la transformation induite par le numérique mais au contraire de pouvoir en être les acteurs et les experts en se formant dès le plus jeune âge. 93% des Français considèrent qu’il est important d’être formé aux technologies numériques tout au long de la vie (dont 44% « très important »). Il faut commencer à former les élèves dès le primaire pour 92% des répondants et 90 % débuteraient la formation à partir du collège (dont 42% pour qui c’est « très important »).

Comment les Français perçoivent-ils la place – et le rôle – des entreprises du numérique ?

Dans un contexte économique morose, les Français sont conscients de l’importance qu’a pris la révolution numérique aussi bien sur le marché du travail que sur le terrain économique. Ils sont presque unanimement convaincus qu’il est primordial de soutenir les entreprises du numérique, notamment pour favoriser l’emploi en général (92%), pour favoriser la croissance économique (92%), ou pour favoriser la compétitivité de la France (91%). Sur ces items, les 25-34 ans, qui se confrontent souvent pour la première fois à la dureté du marché du travail, se déclarent légèrement moins convaincus.

* Retrouvez l’intégralité de l’étude : francenumerique2017.fr