11 / 10 / 2016
#ZDNet

Santé : comment la réalité virtuelle aide les patients atteints de troubles neurologiques

  • Linkedin
Pour aider ses patients atteints de problèmes neurologiques, l'Istituto Auxologico Italiano à Milan innove en leur proposant une solution immersive grâce à la réalité virtuelle. Décryptage avec ZDNet.

Réapprendre à faire ses courses, à se déplacer dans des parcs publics, acheter un journal ou encore aller au restaurant : ce sont quatre de la quinzaine de scénarii proposés par l’Istituto Auxologico Italiano à Milan aux patients atteints de troubles neurologiques, grâce à un système de réalité virtuelle. Cette solution immersive, inaugurée l’été dernier et dont le coût s’élève à un million d’euros, permet aux patients d’évoluer dans une pièce carrée de trois mètres carrés. Nom de code : « CAVE » (pour Cave Automatic Virtual Environment).

Les patients enfilent des lunettes 3D et gardent en main des manettes. Ensuite, ils évoluent autour d’objets virtuels avec lesquels ils peuvent interagir grâce à six marqueurs réfléchissants sur les lunettes, qui communiquent avec quatre caméras infrarouges avec détecteurs de mouvements, placées sur les murs de la pièce.

« Nous sommes les premiers à offrir de telles technologies aux patients. Nous pensons que CAVE est un excellent outil pour la rééducation et la réadaptation après une attaque, l’apparition de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson », explique à ZDNet Marco Stramba-Badiale, directeur du département de gériatrie et de médecine cardiovasculaire et du laboratoire de recherche et de réadaptation expérimentale.

Ces séances de rééducation plus personnalisées permettent de répondre aux besoins de chaque patient en fonction de leurs réactions. « Par exemple, si vous mettez une personne dans un environnement semblable à un appartement, nous pouvons voir avec quelles zones du lieu d’habitation et quels objets l’individu connaît plus de difficultés, et ensuite renforcer le travail avec le patient dans ces zones », indique Marco Stramba-Badiale.

De plus, la réalité virtuelle apporte deux avantages non négligeables : d’abord, les scénarii et les solutions proposées sont potentiellement infinis, ensuite, le coût reste nettement inférieur à la recréation physique de chaque pièce d’une maison ou d’un espace public au sein de l’hôpital.

Plus d’informations par ici.