31 / 01 / 2017
#Motherboard

Santé : un robot mou pour aider le cœur à battre

share
Développés à destination des patients atteints de déficience cardiaque, des robots mous aidant le cœur à jouer son rôle de pompe pourraient bientôt être disponibles. Un nouvel avatar de la robotique molle, qui pourrait faire une irruption massive dans le domaine de la santé. Rencontre avec Motherboard.

Plutôt C-3PO ou HAL 9000 ? Dans l’imaginaire collectif, robots et intelligence artificielle sont tantôt vus comme des compagnons plus attentionnés que pourrait ne l’être un humain, tantôt comme une menace capable de supprimer l’humanité. Ce robot mou, fait de gomme de silicone et de mailles de nylon tressées, entre clairement dans la première catégorie, puisqu’il vise à « cajoler notre cœur », comme le rapporte affectueusement Motherboard.

Dans ce qui est présenté par le laboratoire à l’origine de l’expérimentation comme l’une des «premières démonstrations» de robotique molle sous forme d’un device implantable à l’intérieur du corps, des chercheurs de l’université de Harvard et d’un hôpital de Boston sont parvenus à intégrer un petit robot mou ajustable autour du cœur afin de venir en soutien de son pompage naturel. Celui-ci pourrait être disponible d’ici cinq ans.

Destiné aux patients atteints d’insuffisance cardiaque, ce soft robot est capable de donner une impulsion supplémentaire se synchronisant à un battement existant mais faible. Actionné via une pompe à air externe à laquelle il est relié, le robot n’est jamais en contact direct avec le sang, ce qui a une importance : ce contact avec des matériaux extérieurs est généralement associé à un risque accru d’attaque.

«Le champ de la robotique molle est en croissance», en conclut le laboratoire derrière l’expérimentation, qui évoque la possibilité de nouvelles applications auprès d’autres organes, ainsi que sur les parties externes du corps humain.

L’article de Motherboard est à retrouver par .