19 / 04 / 2017
#Wired

À quoi ressembleront les smart cities en 2050 ?

  • Linkedin
Le projet de carte interactive et collaborative à 360°, Earth 2050, nous plonge dans le futur de la planète, et en particulier dans les villes intelligentes rêvées par les futurologues et designers d’aujourd’hui. Bienvenue, avec Wired, à Barcelone version 2030 ou Dacca 2040.

Le plus grand gratte-ciel barcelonais, en 2050, mesurera 50km de haut, mais sera exclusivement utilisé pour le voyage spatial.Et, à côté des humains arpentant la capitale catalane, on trouvera des androïdes ou de nouvelles créatures biologiques, désignées génétiquement et assemblées au laboratoire. Vingt ans plus tôt, l’architecture lisse et les voitures électriques avaient refaçonné une ville qui n’est toutefois pas encore méconnaissable…Voici la prédiction d’Anton Vodogreev, jeune designer russe et l’un des participants au projet collaboratif Earth 2050, vaste carte interactive à 360° nous proposant d’entrer dans les grandes villes du monde de demain, en s’appuyant sur des projections faites aujourd’hui.

Prospectivistes et designers, pas nécessairement mondialement réputés (tout le monde peut participer), contribuent au projet qui, comme note Wired, propose plusieurs visions, certaines dystopiques, interrogeant les décisions prises aujourd’hui pour construire «la ville intelligente du futur». L’Antarctique y est d’ailleurs montrée comme un nouvel Eldorado ou, plus justement, comme un nouveau Klondike, où l’eau fraiche et les minéraux, pensés comme les dernières ressources du monde, sont extraites massivement. Dacca, l’actuelle treizième plus grande cité du monde, y est rebaptisée Titanic City, le réchauffement climatique, tel que modélisé par les Nations-Unies, ayant provoqué sa submersion…

Le projet n’est en tout cas pas pensé pour donner une vision uniforme d’un futur qui serait monolithique, mais bien pour présenter, au contraire, ses multiples facettes possibles… Neuf prédictions pour New York, d’autres pour Boston, Alger, Amsterdam, Varsovie ou Milan figurent déjà sur la carte. To be continued !

L’article de Wired peut se retrouver par là.