03 / 07 / 2017
#Techcrunch

Un e-moustique pour contrôler son sang plusieurs fois par jour

share
Des chercheurs de l’université de Calgary ont mis au point un e-moustique capable de vérifier à travers des micro-prélèvements le taux de glucose de notre sang. Explications avec TechCrunch.

Plutôt que d’être une nuisance sonore comme l’animal dont il est inspiré, le e-moustique est une innovation particulièrement prometteuse. Mis au point par des chercheurs de l’université de Calgary, ce wearable s’avère très pratique pour les personnes devant contrôler régulièrement leur sang. À titre d’exemple, en le portant, les diabétiques pourraient vérifier plusieurs fois par jour leur taux du glucose grâce aux micro-prélèvements qu’il effectue.

Martin Mintchev, membre de l’équipe de chercheurs, confie à TechCrunch que le principe est d’avoir des prélèvements spontanés, automatiques et réguliers, se traduisant en tests sanguins fiables. Il affirme que c’est un bond significatif dans la recherche de contacts autonomes avec les capillaires. L’aiguille de l’appareil s’enfonce de 3,55mm dans l’épiderme du poignet pour ne laisser à peine que quelques gouttelettes de sang à la surface de la peau.

Lors des 23 tests menés sur des volontaires, le mécanisme s’est avéré opérationnel 19 fois, en atteignant les capillaires et effectuant un test sanguin au résultat incontestable. Encore loin d’être prêt pour une mise en circulation massive, l’appareil a pour l’instant la forme d’une montre, un objet permettant un contrôle du sang plus discret que la méthode utilisée actuellement par les diabétiques. À noter que le e-moustique ne tire son nom que du mode de fonctionnement de l’animal : il n’en a pas le bruit et ne provoque ni démangeaison ni envie d’écrasement.

Plus d’informations par ici.