03 / 07 / 2017
#Fast Company

Vers des villes plus humaines grâce aux véhicules connectés

share
Avec l’avènement des véhicules autonomes et des espaces ultra connectés, les villes deviendront-elles plus humaines ? FastCompany pense que oui et nous explique pourquoi.

Les environnements urbains de demain, hyper connectés et organisés autour des véhicules autonomes, mettront en avant l’humain. Du moins, c’est que ce pense FastCompany qui tente de le démontrer en quatre points.

Navettes communautaires

Grâce à des applications dédiées, les citadins pourront réserver leur place à bord d’un véhicule autonome pour se déplacer. À l’échelle d’un quartier, le transport autonome a le potentiel de rationaliser les déplacements, et d’éviter ainsi les moments de stress qui y sont liés, mais aussi de fluidifier un trafic congestionné, et donc de réduire les taux de pollution des villes. Les zones résidentielles seront alors parsemées de points de dépose-minute, où les usagers pourront monter et descendre des véhicules autonomes sillonnant intuitivement entre piétons et cyclistes.

Parkings recyclés

Avec la disparition progressive des véhicules individuels, les besoins en stationnement seront moins importants et les nombreux parkings urbains recyclés. À leur place ? Des parcs, des cafés, des jardins communautaires, voire même de nouvelles habitations. Une restructuration de l’espace urbain qui permettra aux citadins de se déplacer, de se reposer et de se sociabiliser plus confortablement et en toute sécurité.

Consommation en circuit fermé

Alors que le monde gagne en connectivité et en intelligence, les déchets sont appelés à décroître. Bientôt, nous vivrons dans une économie en circuit fermé, nous permettant de recycler et composter tout ce que nous produirons. Le ramassage des déchets, le recyclage et les services de compost seront opérés par des véhicules autonomes de façon discrète et efficace.

Des infrastructures à l’échelle humaine

L’espace urbain de demain sera davantage orienté vers l’humain et moins vers les transports, et ce grâce à la démocratisation des véhicules autonomes. Alors que les métropoles se débarrasseront peu à peu des voitures individuelles, les piétons reprendront possession de la ville, et bénéficieront de nouvelles infrastructures dédiées. Par exemple, des trottoirs dotés de lumières de signalisation indiqueront aux plus distraits quand traverser et l’éclairage public sera plus bas et plus fonctionnel.

L’article en entier sur FastCompany.