04 / 01 / 2017
#Techcrunch

VPN : qu'est-ce qu'un réseau virtuel privé ?

share
Que ce soit pour accéder à l'intranet de son entreprise ou avoir accès à certains contenus ou services spécifiques, un réseau virtuel privé (VPN) peut s'avérer indispensable. Rend-il la navigation plus sécurisée pour autant ? Existe-t-il des risques à son utilisation ? TechCrunch fait le point.

Un tunnel qui permet de relier plusieurs chemins en une seule route : c’est en ces termes que TechCrunch définit un réseau virtuel privé ou VPN. Dit autrement, un VPN permet de relier ensemble, notamment à distance, plusieurs appareils, d’où la notion de réseau virtuel privé.

Le lien direct entre les devices permis par le VPN s’effectue par ailleurs par le même « chemin ». Si vous êtes connectés au réseau de votre travail depuis chez vous via un VPN et utilisez Internet, tout le trafic s’effectuera par le VPN, et non votre connexion personnelle.

Un VPN, à quoi ça sert ? Pour TechCrunch, l’intérêt d’un VPN est double :

  • permettre à des employés de se connecter au réseau de leur entreprise, par exemple lorsqu’ils sont en situation de télétravail ;
  • avoir accès à des sites ou contenus qui nécessitent une localisation géographique spécifique – par exemple pour accéder à un service interdit en Chine depuis… la Chine.

Quid de la sécurité ? S’il est fréquent d’entendre qu’utiliser un VPN améliore la sécurité de la navigation sur le web, les choses sont en train d’évoluer. La généralisation du HTTPS (chiffré) permet désormais d’éviter les principaux écueils sans faire appel à un VPN.

Par ailleurs, TechCrunch recommande de se méfier des offres « gratuites », car qui dit VPN ne dit pas obligatoirement chiffrement par défaut : « Si vous ne savez pas ce que vous faites, utiliser un VPN peut très bien être aussi dangereux que si vous n’en utilisez pas ».

Pour en savoir plus sur les VPN, c’est par ici.