29 / 05 / 2017
#Education

Edtech : la réalité virtuelle passe les portes de l’école

share
Visite d’un lieu, apprentissage de nouvelles pratiques ou encore découverte d’expériences inédites : les méthodes pédagogiques évoluent avec la réalité virtuelle. Tour d’horizon des différents usages.

La réalité virtuelle représente un nouvel outil éducatif intéressant permettant de découvrir des techniques, des cultures ou encore des horizons inédits. A travers le monde, plusieurs écoles utilisent déjà ces méthodes à des fins pédagogiques. Quels sont les usages de la réalité virtuelle à l’école ? Quels sont les résultats de ces expériences ? RSLN revient sur quatre projets intéressants.

Se replonger dans l’Histoire

Découvrir la ville de Nagasaki pendant la Seconde Guerre mondiale après le largage de la bombe atomique du 9 août 1945, c’est possible grâce à la réalité virtuelle. Au Japon, des écoliers ont utilisé le modèle informatique en 3D de la ville dévastée mis au point par l’université de Nagasaki à l’aide de photos d’archives. Le modèle intègre même les bruits de pas parmi les ruines et le vent qui souffle dans les décombres, explique BBC News.

Les enfants peuvent comparer la ville avant et après pour comprendre l’ampleur des dommages.

Apprendre de nouvelles pratiques

Au Royaume-Uni, les apprentis chirurgiens délaissent peu à peu les cadavres pour s’entraîner sur des hologrammes grâce aux réalités virtuelle, mixte et augmentée. Le Collège royal de chirurgie d’Angleterre installé à Londres teste différents systèmes comme le casque de réalité mixte HoloLens. «Cela va vraiment révolutionner 200 ans de formation chirurgicale», explique Shafi Ahmed, membre du conseil d’administration du Collège au Guardian.

Aux Etats-Unis, les étudiants en médecine de l’université Case Western apprendront l’anatomie uniquement à partir de la réalité augmentée avec le casque HoloLens de Microsoft dans un nouveau campus qui ouvrira en 2019 avec la collaboration de la Cleveland Clinic, selon ZDNet.

Mettre en place des leçons immersives

Comment découvrir en une journée une ferme de poissons en haute mer, une ferme laitière et un musée ? Une école de Singapour a trouvé la solution : la réalité virtuelle. En moins d’une heure, les élèves équipés de leur casque de réalité virtuelle ont visité ces trois lieux via des vidéos en réalité virtuelle à 360 degrés. Un guide virtuel leur communiquait les informations.

Cette expérience encouragée par le ministère de l’Education singapourien teste l’utilisation de la réalité virtuelle à des fins éducatives. Les réponses des élèves sur les visites immersives dépassent les attentes, selon The Straits Times. L’objectif n’est pas de remplacer les sorties scolaires, mais l’exploration à travers les manuels scolaires. Au total, cinq écoles ont pris part à ce projet pilote.

Enseigner l’empathie

L’Université de Stanford montre depuis 2015 avec un projet qu’être exposé virtuellement à des personnes d’une origine différente que la sienne permet de réduire les biais raciaux subconscients.

Dans l’Etat de New York, les collégiens de Westchester County, avec leurs lunettes de réalité virtuelle, se sont retrouvés au Soudan du Sud dans un camp de réfugiés sous les avions militaires.

Une expérience marquante pour les élèves qui favorise l’empathie et le sentiment d’auto-efficacité selon Slate. La réalité virtuelle permet de nourrir le sentiment de confiance en soi des élèves.