26 / 11 / 2015

Smart city : comment se prémunir du hacking

  • Linkedin

Une récente étude publiée par un collectif de chercheurs en sécurité informatique met en garde les municipalités : la ville intelligente ne pourra être que si et seulement si sa sécurité est irréprochable. Explications avec Motherboard.

Parkings gérés par le biais d’une application, feux tricolores intelligents, réseaux d’énergie capables de s’adapter en temps réel à l’offre et à la demande… La smart city prend forme à mesure que ces innovations investissent nos villes. Mais ces avancées ne sont pas sans soulever de véritables questions de sécurité, explique Cesar Cerrudo, l’un des auteurs de l’étude :

« Les technologies facilitent le travail de gestion des autorités, tout en leur permettant de fournir de meilleurs services […]. Mais, si les systèmes mis en place ne sont pas sécurisés, cela facilite d’autant plus la tâche de quiconque voudrait instaurer le chaos dans une municipalité ».

Pour tenter de palier à de potentielles attaques contre des infrastructures critiques, le collectif de chercheurs propose plusieurs recommandations aux autorités compétentes : 

  • Toujours utiliser les systèmes de cryptage les plus avancés ;
  • Disposer de mécanismes pour limiter les falsifications ;
  • Veiller à mettre régulièrement à jour leurs systèmes ;
  • Désactiver les fonctionnalités dont ils ne font pas usage ;
  • Toujours veiller à tester les solutions avant de les implémenter, afin de choisir la plus adaptée.

Pour en savoir plus, l’article de Motherboard est ici, et l’étude [pdf].